Robinet à papillon BBJPA EUROSTOP - Version manuelle - PN40

Version DN150-600 PN40

Robinet à papillon BBJPA EUROSTOP - Version manuelle - PN40

GAMME / ®MARQUE
Vanne ® EUROSTOP
CHOIX PRODUIT...
Vanne à bride
Commande manuelle
FAMILLE PRODUIT
VANNE
VANNE
Vanne à papillon
Vanne à papillon
Caractéristiques

Type de mécanisme et volant

Version manuelle PN40

DNType de mécanisme AUMATaille du volant ØNombre de tours à 90°Couple d’entréeØ claveté arbre réducteur
mmmmNmmm
150GS 50.3 – F1020012,751816
200GS 63.3 – F1025012,754120
250GS 80.3 – F1225013,255920
300GS 80.3 – F1225013,259420
400GS 100.3+VZ4.3 – F14350524820
500GS 125.3+VZ4.3 – F16350528520
600GS 160.3+GZ160.3 – F25350110,56920

Description

Robinet à papillon BB (bride-bride) avec joint dans le papillon automatique (JPA) à double excentricité et écartement long entre brides.

Corps et papillon en fonte ductile revêtue de poudre époxy bleu 250 microns d'épaisseur moyenne avec un mini de 200 microns, conforme à la norme EN 14901 (PECB).

Gamme de DN150 à DN600mm pour des pressions de PFA40 bars.

Domaine d'application

Les robinets à papillon à brides sont des appareils d’isolation et de sectionnement utilisés sur les canalisations de transport et de distribution, dans les interconnexions de réseau, les usines de production, les stations de pompage, sur les circuits généraux et d’incendie des sites industriels.

Ils sont compatibles avec les eaux potables et les eaux brutes dégrillées et sont destinés à être installés sur conduites aériennes en usine, en chambre de vannes ou sous remblai selon la configuration des mécanismes équipant les robinets.

Leurs principaux avantages sont :

  • Faible perte de charge
  • Construction performante grâce au choix des matériaux, des revêtements et des principes de conception
  • Facilité de manœuvre par mécanisme de type roue-vis/sans fin
  • Mécanismes équipés d’une bride porte accessoires normalisée pour version sous remblai et version motorisable

Gamme

Le robinet à papillon EUROSTOP est disponible en différentes versions : manuelle, enterrée, motorisée ou motorisable (pour ces trois dernières versions, se reporter aux spécifications techniques spécifiques).

Dimensions et masses

Version manuelle PN40

DNGHIJKLMDRMasse
mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmkg
1502102171431361505015030010047
200230271185169187.56318037512574
25025029920817422580230450125106
300270323253174257.580250515125149
400310425314302330100310660175293
500350498390328377.5125350755175415
600390581466383445160400890175636

Matériaux et revêtements

Version DN150-600 PN40

Item

Description

Matériel

Revêtement

1

Corps

Fonte ductile GS500-7

Poudre époxy bleu 250 microns mini moyen d'après les prescriptions EN 14901

2

Papillon

Fonte ductile GS500-7

3

Rondelle de serrage du joint (*)

Acier au carbone SR235JR

-

4

Couvercle

Acier inoxydable X2CrNiMo17-12-2

-

5

Axe

Acier inoxydable EN 10088 X30Cr13 (420)

-

6

Arbre

Acier inoxydable EN 10088 X30Cr13 (420)

-

7

Siège serti

Acier inoxydable EN 10088-2 X2CrNiMo 17,12,2 (316L)

-

8

Goupille cylindrique d’axe

Acier inoxydable EN 10088-3 X5CrNiCuNb 16-4 (630)

-

9

Goupille cylindrique d’arbre

Acier inoxydable EN 10088-3 X5CrNiCuNb 16-4 (630)

-

10

Paliers

Bronze EN 1982 CuSn12

-

11

Vis

Acier inoxydable A2

-

12

Rondelle

Acier inoxydable A2

-

13

Clavette

Acier C40

-

14

Joint de papillon

EPDM

-

15-16

Joint O-ring

EPDM

-

17

Rondelle de serrage du joint

Acier inoxydable EN 10088-3 X5CrNi18-10

-

18VisAcier inoxydable EN 10088-3 X5CrNi18-10-
19RondelleAcier inoxydable EN 10088-3 X5CrNi18-10-
20EcrouAcier inoxydable EN 10088-3 X5CrNiMo 17-12-
21Joint O-ringEPDM-
22PalierPOM-C-
23Rondelle de serrageAcier inoxydable EN 10088-3 X5CrNi18-10-
24-25Joint O-ringEPDM-

(*) DN150-200 : Acier inox AISI 316L

Normes

Essais hydrauliques

Chaque robinet à papillon est testé dans le but de vérifier sa conformité aux prescriptions ISO 5208 :

  • Corps à 1,5 fois la PFA (vanne ouverte)
  • Siège à 1,1 fois la PFA (vanne fermée).

Essais produit

  • Contrôle du revêtement : contrôle de l'épaisseur, balai électrique, impact test, MIBK test

Conformité aux normes

Produit :

  • EN 593
  • ISO 10631

Essai usine :

  • ISO 5208

Dimensions des brides :

  • ISO 5752 séries 14

Perçage des brides:

  • EN 1092-2
  • ISO 7005-2

Alimentarité :

  • Italien CM 102 du 12/02/78
  • Conformité aux normes étrangères : KTW (Allemagne), WRC (U.K.), ACS (France)

Marquage

Sur le corps :

  • Diamètre nominal en mm (DN) ;
  • Pression nominale en bar (PN) ;
  • Matériau : fonte SG ;
  • Logo du fabricant ;
  • Référence ;
  • Date de fusion.

Sur l’étiquette :

  • Diamètre nominal en mm (DN) ;
  • Pression nominale en bar (PN) ;
  • Pression de fonctionnement admissible (PFA) ;
  • Sens de fermeture ;
  • Référence ;
  • Date de fabrication ;
  • Logo du fabricant.

Sur le papillon :

  • Diamètre nominal en mm (DN) ;
  • Pression nominale en bar (PN) ;
  • Matériau : fonte SG ;
  • Logo du fabricant ;
  • Référence.

Le marquage des vannes fabriquées par SAINT-GOBAIN est conforme aux normes internationales EN 1074-2 et EN19.

Les marquages sont soit des marquages de fonderie, soit des marquages inscrits sur des plaques solidement fixées au corps de la vanne, soit imprimés, selon les spéciations de la norme EN19.

Spécifications EN19

Procédé Saint-Gobain (vannes)

Table1–Marquages

Exigences

1

DN

EN 19 § 4.2.1

Inscriptions obligatoires

De fonderie ou sur une plaque

Fonderie

2

PN

Fonderie

3

Matériel

Fonderie

4

Nom ou marque du fabricant

Plaque

11

Référence à la norme

EN 19 § 4.3

Marquages supplémentaires

Items 7 à 21 de la

Table 1 sont optionnels

Fonderie

12

Identification de la fonte

Fonderie

16

Essai de qualité

Imprimé sur le corps

18

Date de fabrication

Plaque

21

Sens de fermeture

Plaque + autocollant sur le corps

Choix du robinet à papillon

Les robinets à papillon sont généralement utilisés comme appareils d’isolation et de sectionnement. Dans certains cas particuliers où il existe d’importantes différences de pression et des variations de débit, ils peuvent être utilisés comme appareils de régulation, en tenant compte des paramètres hydrauliques nécessaires pour éviter le risque de cavitation.

Il est nécessaire de connaître les paramètres suivants :

  • Pression en amont (pression avec vanne en position fermée)
  • Vitesse maximale dans la conduite (généralement exprimée en l/s)

De plus, il est nécessaire de vérifier que la vitesse maximale dans la conduite n’excède pas 5m/s, et que la température se situe entre 0° C et 40° C.

Caractéristiques hydrauliques

La perte de charge Δh est variable en fonction du degré d’ouverture du papillon and peut être calculée de la manière suivante :

∆h = ζ.v² 2.g

avec Δh = perte de charge (m), ζ = coefficient de perte de charge (dimensionnel), v = vitesse nominale (m/s), g = 9,81 (m/s²)

Le coefficient de perte de charge peut être estimé à partir de ce diagramme :

La perte de charge Δh déterminée, il est possible de calculer le débit Q en m3/h de la manière suivante :

Q = ∆h 10.2 Kv

dans cette expression, 10,2 est un coefficient correctif en m, et Kv est le coefficient de débit en m3/h, déterminable d’après le diagramme ci-dessous en fonction du degré d’ouverture du papillon :

Exemple: Vanne DN600 mm - Δh = 3 m

D’après le diagramme, avec une vanne ouverte à 100 %, le coefficient Kv est 20000 m3/h. En utilisant cette donnée dans le calcul, on obtient le résultat suivant :

Q = 20000 × 3 10,2 = 10850 m3/h

De plus, il est possible de calculer la perte de charge avec la vanne complètement ouverte, en connaissant la donnée Q, en fonction du DN et en se reportant au diagramme ci-dessous :

Cavitation

Si le robinet vanne est utilisé uniquement en tant qu’appareil d’isolation, il n’y a aucun risque de cavitation.

Dans le cas particulier où il serait utilisé comme appareil de régulation, il est impératif de respecter les paramètres suivants :

  • Le degré d’ouverture du papillon doit se situer entre 30° et 90° (vanne complètement ouverte)
  • La pression en aval P2 doit être : P2 ≥ 0,7 .P1 - 2,8 avec P1 pression en amont.

Instructions d'utilisation

Stockage

Le robinet à papillon doit être stocké si possible dans un endroit couvert à l’abri du soleil (température maximale autorisée 70°C selon l’EN 1074), de la pluie et généralement de tout facteur atmosphérique. De plus les joints des robinets à papillon ne devront pas être en contact avec de la poussière, de la terre, du sable.

Installation

Les robinets à papillon sont généralement installés avec des rondelles de serrage du joint montées dans le sens opposé à la direction du débit pour permettre le remplacement du joint sans démonter le robinet à papillon. Dans tous les cas, il est possible d’installer le robinet à papillon dans le sens opposé au débit et, si nécessaire, en position verticale.

Il est possible d’installer le robinet à papillon soit en chambre, soit en version enterrée (en choisissant la bonne configuration).

Nous recommandons d’installer un joint de démontage pour les opérations de maintenance.

Maintenance

Les robinets à papillon ne nécessitent pas d’entretien particulier. Cependant, en cas de non utilisation prolongée, il est nécessaire d’évaluer le bon fonctionnement du robinet à papillon en effectuant (au moins une fois par an) une manœuvre d’ouverture-fermeture du papillon.

Toutes les opérations de maintenance doivent être effectuées une fois la conduite totalement vidée (pas de débit, pas de pression).

Dans le cas de conditions particulières d’utilisation, ou de dommages dus à une cause extérieure, une opération de maintenance sera nécessaire. Dans ce cas, la configuration particulière du robinet à papillon permet le simple remplacement du joint sans démonter le robinet vanne (à condition que le joint de démontage ait été installé sur la conduite).

Accessoires

Pour adapter le robinet à papillon aux différentes conditions d’installation requises, il peut être équipé avec différents accessoires : voir fiches correspondantes.

Les données techniques données dans ce document ne sont pas contractuelles et peuvent être modifiées sans notification préalable en tenant compte des progrès techniques continuels.