Marquage tuyau fonte NATURAL Saint-Gobain PAM

Revêtement Ductan

Solutions techniques

Revêtement Ductan

La gamme BLUTOP se caractérise par un revêtement intérieur DUCTAN déposé en usine à l’intérieur des tuyaux. Le revêtement intérieur DUCTAN couvre l’intégralité de l’intérieur du tuyau allant de l’emboîture à l’extrémité du bout-uni.

Protection

Les eaux potables peuvent se révéler agressives pour les canalisations, soit par leur composition minérale, soit par les produits de traitements, comme les oxydants. C’est pourquoi les canalisations en fonte ductile disposent d’un revêtement intérieur. Traditiuonnellement, le revêtement intérieur des canalisations en fonte est un mortier de ciment de haut-fourneau.

Avec BLUTOP, le mortier de ciment est remplacé par un revêtement thermoplastique DUCTAN de couleur bleu outremer. Il est déposé par poudrage à chaud sur une surface préalablement préparée avec soin.

Ce revêtement présente les mêmes caractéristiques fonctionnelles que le revêtement époxy déposé par poudrage des raccords. Parfaitement adhérent, avec une valeur moyenne d’adhérence de 14 MPa (140 kg/cm2) et une valeur minimale de 8 MPa, DUCTAN supporte sans dommage :

  • les perçages en charge,
  • les coupes sur chantier.

Totalement lisse, DUCTAN permet de minimer les pertes de charges . Sans discontinuité de l’emboîture au bout-uni du tuyau, DUCTAN assure une protection intégrale du fût. Léger, DUCTAN permet de réduire de 25% le poids du tuyau. Plus mince que le revêtement ciment, DUCTAN permet d’augmenter la section hydraulique du tuyau. Le revêtement DUCTAN présente en outre l’avantage d’être résistant aux chocs et donc de ne pas s’écailler en cas de choc ponctuel.

Caractéristiques du matériau

Le matériau thermoplastique DUCTAN utilisé pour le revêtement intérieur des tuyaux BLUTOP répond aux caractéristiques du tableau suivant :

CaractéristiquesValeur
CouleurBleu outremer (proche RAL 5002)
Densité (film sec)0.96 g/cm3
Adhérence (ISO 4624)≥10 MPa sur la plaquette acier grenaillé
Dureté Shore D44
Allongement à la rupture (ISO 527)≥400%
Stress cracking (ASTM D 1693)≥1000h
Temps d'introduction avant oxydation à 200°C (NF EN 728)>10min sous O2

 

Les essais de migration des produits organiques dans l’eau mettent en évidence des niveaux très bas de migration et des vitesses de migration traduisant la grande pureté du matériau DUCTAN.

 Carbone organique total
COT (mg/l)
Vitesse de migration
mg/dm-2/jour
Eau sans Chlore
1ère immersion0.06<0.01
2ème immersion0.01<0.01
3ème immersion<0.01<0.01
Eau chloré (1mg/l)
1ère immersion0.190.01
2ème immersion0.0380.03
3ème immersion0.110.01

 

Des surfaces intérieures durables

Les surfaces intérieures des canalisations BLUTOP sont constituées de DUCTAN pour les tuyaux et d’époxy pour les raccords. Ces 2 revêtements couvrent uniformément l’intérieur des canalisations, ainsi que les surfaces d’étanchéité. L’époxy est bien connu comme revêtement des appareils de robinetterie et apprécié pour son inertie chimique dans l’eau. Il en est de même pour le revêtement DUCTAN qui a des propriétés similaires à l’époxy, mais qui de plus résiste aux chocs, ce qui plus adapté pour les tuyaux.

Ces surfaces sont parfaitement lisses et inertes, ce qui a pour effet de limiter la formation des dépôts dans les conduites.
Le comportement du revêtement DUCTAN a été étudié pendant plusieurs milliers d’heures au contact de produits de désinfection comme :
- L’hypochlorite
- Le dioxyde de chlorure

La teneur en chlore de l’eau était de 10 ppm, soit 100 fois la valeur utilisée. La température était de 40°C. Ces deux facteurs permettent d’accélérer le vieillissement éventuel et d’apprécier la durabilité de la protection.

Etude du comportement en contact avec de l’hypochorite et du dioxyde de chlorure

 HypochlorideDioxyde de chloreEau pure
Durée4000h3000h8424h
Température40°C40°C40°C
Teneur en chlore10 ppm10 ppm-
Fissuration surfaceNonNonNon
ErosionNonNonNon
Contrainte de rupture*>15 MPa>15MPa>15MPa

 

* contrainte initiale de rupture mesurée, comprise entre 15 et 17 MPa

Les principales conclusions de ces études sont les suivantes :

  • une bonne stabilité de la structure chimique,
  • une absence d’évolution chimique confirmée par l’absence de fisuuration ou d’érosion de surface,
  • des propriétés mécaniques en élongation-traction ne sont pas altérées significativement.

Croissance bactérienne

Du point de vue de la qualité bactériologique des eaux, le caractère inerte et durable du revêtement intérieur DUCTAN ne stimule pas la croissance bactérienne (confirmé par les essais Hydrocheck en Belgique).
En effet, le revêtement intérieur DUCTAN, du fait de son inertie, ne transmet pas de composés carbonés succeptibles de favoriser la croissance des colonies de bactéries en leur apportant des nutriments.

Des agréments européens

BLUTOP est une gamme de dimension européennne qui dispose aujourd’hui également d’agréments de potabilité pour le revêtement intérieur DUCTAN dans plusieurs pays européen :
- conformité à la procédure d’agrément “Hydrocheck“ en Belgique, délivrée par Belgaqua.
- conformité aux procédures d’agrément UBA-Guideline et DWG-W260 en Allemagne, délivrées par l’Hygiène-Institut des Ruhrgebiets de Gelsenkirchen.
- conformité à la norme BS 6920 délivrée par le WRAS au Royaume Uni.
- conformité à la “régulation 31 (4)’a) “ du DWI en Angleterre, Pays de Galles et Exosse délivré par le DWI, sur la base du rapport du WRC.

D’autres agréments sont en cours d’obtention dans d’autres pays européens.

Information complémentaires

Extrait du projet d’Avis Technique du CSTB – Conformité aux normes de référence :
Le revêtement intérieur thermoplastique DUCTAN des tuayux ne fait l’objet d’aucune norme spécifique compte tenu de son caractère innovant. Toutefois, les principales performances fonctionnelles de ce revêtement sont équivalente à un revêtement de type époxy conforme à la norme EN 14901 : 2006.

Les spécifications suivantes de l’époxy ne sont pas reprises :
- résistance à l’indentation : le revêtment DUCTAN est déposé à l’intérieur du tuyau. Il ne subit pas d’action de poinçonnement de la part du sol.
- résistance au vieillisseent à l’air : le revêtement DUCTAN est uniquement au contact avec l’eau en utilisation. Avant la pose des tuyaux, ceux-ci sont bouchés éviatant ainsi toutes exposition aux rayonnementssolaires.

Réticulation : le revêtement DUCTAN est un thermoplastique qui ne fait pas l’objet d’un traitement de cuisson afin de réticuler la matériau.
La résistance au vieillissement à l’eau fait l’objet d’une spécification particulière, ainsi que la résistance au choc.

Essais de performance

L’adhérence moyenne du revêtement intérieur thermoplastique DUCTAN doit atteindre au moins 8 MPa, et une valeur individuelle minimale de 6 MPa, lorqu’elle est mesurée selon la norme EN ISO 4624 :2003. Le nombre minimal de points de mesure est de 9. En pratique, des valeurs de l’ordre de 15 Mpa, ou plus, sont mesurées.

Essai de performanceCritère
Non porositéLorsqu'elle est mesurée avec une tension de 1500 V, la surface intérieur du tuyau doit être exempte de porosité (voir note a)
Résistance au choc inverse (Face opposée)Absence de claquage au balai éléctrique avec un choc de 10 J (voir note b)
Durabilité-résistance au vieillissement thermique à l'eau(voir note c)


Lorqu’elle est mesurée avec une tension de 1 500 V, la surface intérieure du tuyau doit être excempt de porosité. Les porosités sont autorisées dans les zones désignées, les extrémités, c’est-à-dire bout-uni et emboîture.

La tenue au choc de le protection intérieure est contrôlé sur la base de la norme EN ISO 6272-1 :2004 avec choc sur la surface opposée au revêtement.
La hauteur de chute de la masse de 1 kg, tête sphérique d’un diamètre de 20 mm, doit être de 1m. La trajectoire de la masse doit être perpendiculaire à cette surface.

La durabilité de la protection anticorrosion intérieur DUCTAN est mesurée à l’issue d’un essai d’immersion dans l’eau selon EN ISO 2812-2 :1995, mais à une température de 50°C (au lieu de 40°C). La durée de l’exposition est de 48h. Sur chaque échantillon il sera gravé un V inversé (réalisé à partir de l’angle aigu) sur 1 mm de largeur de trait et de 50 mm de longueur au minimum. L’évaluation porte sur 2 zones.

Sur la blessureHors blessure
Largeur de cloquage de part et d'autre de la rayure:
exigence <5mm
Cloquage Di<2 et DE<2 selon EN ISO 4628-2 
Largeur de propagation de la rouille de part et d'autre de la rayure :
exigence <5mm
Enrouillement < Ril selon EN ISO 4628-3
 Adhérence moyenne par test de traction selon EN ISO 4624 :2003.
exigence 6MPa (9 points de mesure)